Jours chômés, fériés, payés

Congés

Les entreprises doivent respecter les congés prescrits par la Loi sur les normes du travail. En vertu de leurs propres politiques, les entreprises peuvent offrir des congés supplémentaires.

Ce que dit la Loi sur les normes du travail

« Les jours suivants sont des jours fériés et chômés :

  • le 1er janvier;
  • le Vendredi saint OU le lundi de Pâques, au choix de l’employeur;
  • le lundi qui précède le 25 mai;
  • le 24 juin ou, si cette fête tombe un dimanche, le 25 juin*;
  • le 1er juillet ou, si cette date tombe un dimanche, le 2 juillet;
  • le 1er lundi de septembre;
  • le 2e lundi d’octobre;
  • le 25 décembre.

*Le 24 juin est un jour férié, chômé et payé pour tous les salariés du Québec en vertu de la Loi sur la fête nationale. » (Article 60)

Politique sur les jours chômés, fériés, payés

Exemple 1

L’entreprise accorde les congés obligatoires en vertu de la Loi sur les normes du travail.

Exemple 2

L’entreprise accorde les congés obligatoires prescrits par la Loi sur les normes du travail, en plus des jours qu’elle a décidé d’offrir en vertu de ses propres politiques :

  • le 2 janvier
  • le Vendredi saint et le lundi de Pâques
  • le 24 décembre
  • le 26 décembre
  • le 31 décembre
Exemple 3

L’entreprise accorde les congés obligatoires en vertu de la Loi sur les normes du travail. 

De plus, en guise de reconnaissance pour votre contribution tout au long de l’année, l’entreprise ferme ses portes durant la période de Noël. Les dates exactes de fermeture sont précisées à chaque année, selon le calendrier.