Pause et repas

Gestion du temps de travail

Les entreprises doivent respecter les périodes de repos prévues par la Loi sur les normes du travail et les rémunérer lorsque requis.

En vertu de leurs propres politiques, les entreprises peuvent offrir des conditions supérieures aux exigences de la loi.

Ce que dit la Loi sur les normes du travail

La pause-café n’est pas obligatoire, mais lorsqu’elle est accordée par l’employeur, elle doit être payée et incluse dans le calcul des heures travaillées.

« Après une période de travail de cinq heures consécutives, le salarié a droit à une période de 30 minutes (sans salaire) pour le repas. S’il ne peut quitter son poste de travail, cette période doit lui être payée. » (Article 79)

Politique sur les pauses

Exemple 1

L’entreprise n’offre pas de pause. Chaque employé a la responsabilité de gérer son temps de travail.

Exemple 2

L’entreprise offre une pause de 15 minutes en avant-midi et une autre de 15 minutes en après-midi.

Exemple 3

L’entreprise offre une pause de 15 minutes en avant-midi de 10 h 15 à 10 h 30, et une autre de 15 minutes en après-midi de 15 h 15 à 15 h 30.

Politique sur les repas

Exemple 1

La période de repas, non rémunérée, est d’une durée d’une heure.

Exemple 2

La période de repas, non rémunérée, est prévue de 12 h à 13 h. Un local a été aménagé par l’entreprise afin de permettre aux employés qui le désirent de consommer leur repas.

Exemple 3

La période de repas, non rémunérée, est d’une durée maximum d’une heure trente. L’employé est responsable de gérer son temps de façon à respecter son horaire de travail et les échéanciers prévus.