L'Alliance Numérique : repositionnement confirmé et nouveau CA

L'industrie québécoise du jeu vidéo au cœur des actions de l'association

Le repositionnement d'Alliance Numérique se confirme autour de la représentation des intérêts de l'industrie québécoise du jeu vidéo. Annoncé initialement à la fin 2013, ce dernier prend aujourd'hui forme avec le dévoilement de son nouveau conseil d'administration. Les nouveaux membres, issus directement de l'industrie, sont :

Comité Exécutif

  • Martin Carrier, Président (CE), Jeux WB Montréal
  • Philippe Morin, Vice-Président (CE), Red Barrels
  • Francis Baillet, Trésorier (CE) Ubisoft Montréal
  • Jean-Sébastien Boulard, Secrétaire (CE) et Président du Comité Main d'œuvre et Formation - Ludia
  • Yanick Roy, Vice-Président (CE), Bioware / EA

Conseil d'Administration

  • Franck Da Costa, Administrateur, Bug Tracker-AptitudeX
  • Jason Della Rocca, Président du comité Financement et aide aux entreprises, Execution Labs
  • Frédéric Faubert, Administrateur, Hibernum
  • Olivier Jasmin, Administrateur, Fugitive Interactive
  • Serge Landry, Administrateur, Miralupa
  • Sylvain Morel, Président du comité de la région de Québec, Beenox
  • Martin Rhéaume, Administrateur, Frima
  • François Pelland, Administrateur, Ubisoft Québec
  • Mario Poulin, Administrateur, Gameloft

Un changement de cap en faveur d'une industrie de taille

L'association se concentrera désormais sur la promotion des intérêts de l'industrie québécoise du jeu vidéo, qui emploie près de 9000 personnes et qui compte aujourd'hui une multitude de studios et d'entreprises de service, tant filiales qu'à propriété locale.

« L'industrie du jeu vidéo dépense 741 millions $ au Québec.  Nous sommes une industrie qui fait preuve d'une vivacité unique au monde et qui compte parmi les plus dynamiques au monde. Nous représentons  une carte de visite créative et culturelle inestimable pour le Québec et en ce sens, il était naturel que l'Alliance recentre ses efforts pour faire en sorte que sa voix soit entendue davantage, » estime Martin Carrier, nouveau président d'Alliance Numérique.

Dans le cadre de son repositionnement, la structure de l'Alliance a par ailleurs subi des changements. Ainsi, Serge Landry, auparavant directeur général par intérim, sera appelé à jouer un nouveau rôle et demeurera actif au sein de l'Alliance à titre de membre du CA.  L'Alliance tient d'ailleurs à souligner l'important travail qu'il a réalisé lors de la transition et à le remercier d'avoir accepté de contribuer à sa nouvelle mission.

Trois axes d'intervention priorisés

Afin de bien représenter les intérêts de ses membres, l'Alliance se concentrera dorénavant sur les 3 axes suivants :

  • La représentation et la promotion de l'industrie
  • Le financement et  l'aide aux entreprises
  • La main d'œuvre et la formation

Au chapitre du financement et l'aide aux entreprises, soulignons que le crédit d'impôt pour les compagnies multimédias constitue un des principaux piliers de l'environnement compétitif québécois pour l'industrie du jeu vidéo. « Toute réduction au programme risque de mettre en péril la place du Québec dans cette industrie où la lutte est féroce entre les juridictions, même ici au pays. Voilà pourquoi nous préconisons son maintien, d'autant plus que selon les estimations du ministère des Finances et de l'Économie, le crédit d'impôt retourne complètement ses investissements en création d'emplois et en activité économique, » ajoute Martin Carrier.

Le MIGS sera plus que jamais un rassemblement phare pour l'industrie

Enfin, l'Alliance Numérique continuera de mettre en œuvre le plus important rassemblement de développeurs de jeu vidéo le Sommet International du jeu de Montréal- le MIGS. Cet évènement, le plus important du genre sur la côte est nord-américaine, se tiendra cette année du 10 au 11 novembre 2014.

À propos d'Alliance Numérique

L'Alliance Numérique constitue depuis 2014 le réseau d'affaires de l'industrie du jeu vidéo du Québec. L'Alliance compte parmi ses rangs la gamme complète des développeurs de toutes tailles du secteur du jeu vidéo et du divertissement numérique. L'Alliance agit également à titre d'interlocuteur privilégié de l'industrie auprès des pouvoirs publics. Sa mission est de soutenir la croissance et la compétitivité de ses membres afin de faire rayonner le Québec à l'international en tant que centre d'excellence en création, en production et en diffusion de contenu numérique interactif. www.alliancenumerique.com

SOURCE : Alliance Numérique