Une offre de formations spécifique aux professionnels des TIC pour les membres du Réseau Action TI

Le Réseau Action TI s’associe à TECHNOCompétences et l’Association des technologies du Québec (AQT) afin d’offrir à ses membres des formations développées spécifiquement pour les professionnels en technologies de l'information et des communications (TIC) du Québec et leur industrie.

« Ensemble, nous favorisons une approche de concertation afin de répondre aux besoins les plus pressants des entreprises et des professionnels en TIC en matière de formation et de développement des compétences. » a affirmé M. Alain Desjardins, directeur général du Réseau Action TI. « Les produits de formation découlant de cette association sont une forme d’engagement que nous prenons afin d’appuyer les influenceurs et décideurs du secteur dans leur réussite », a-t-il complété. 

Annuellement, des sondages et des analyses sur les besoins en formation sont réalisés auprès des entreprises du secteur des TIC. « Cette offre de formations découle des résultats de sondages qui ont révélé des lacunes quant à la capacité des entreprises du secteur à mettre en place de meilleures pratiques de gestion susceptibles de favoriser leur croissance. Ces formations répondent donc à un besoin exprimé par les entreprises du secteur, en plus d'être collées à leur réalité », a déclaré Nicole Martel, présidente-directrice générale de l'AQT.

La rareté et la mobilité de la main d’œuvre

« Dans un contexte de rareté et de mobilité de la main-d'œuvre, les entreprises qui investissent dans le développement de leurs ressources humaines sont souvent celles qui réussissent le mieux à retenir des employés hautement qualifiés et à augmenter leur performance globale », a souligné Marie-Carmen Velasco, présidente du conseil d'administration de TECHNOCompétences.

La mise à niveau des compétences

L’apprentissage et le perfectionnement en continu des professionnels en TIC demeurent des moyens à privilégier pour augmenter la compétitivité des entreprises et à conserver, sinon dépasser, ses avantages concurrentiels. Selon le plus récent Diagnostic sectoriel de la main-d’œuvre en TIC, TECHNOCompétences observe une baisse notable de la moyenne d’heures consacrée annuellement à la mise à niveau des compétences chez les professionnels en TIC selon les tranches d’âge. Ainsi, si la moyenne est à 656 heures chez les moins de 30 ans, elle descend à 385 heures chez les 30-39 ans, puis à 85 heures chez les plus de 40 ans.

« Sans apprentissage ni perfectionnement en continu, le personnel œuvrant dans notre industrie en constante évolution risque une obsolescence rapide des aptitudes et un plafonnement des capacités; l'employeur, aussi, s'expose à la perte d'avantages concurrentiels et à l'incapacité de saisir des occasions d'affaires », a ajouté Mme Velasco.

Des objectifs diversifiés

Les formations abordent le perfectionnement pour gestionnaires, les ventes, les méthodologies propre aux TIC (Agile, Scrum, lean, etc.), la planification stratégique, le commerce en ligne B2B ainsi que le développement de compétences en design, en formation interne et en analyse d’outils informatiques.

Un employeur se voit rembourser une portion du salaire de chaque employé qui suit une formation – après la dispense du cours – en vertu des dispositions de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre du gouvernement du Québec.

Pour plus de détails, consultez le http://formation.technocompetences.qc.ca/toutes

À propos de TECHNOCompétences 

Faire du secteur des TIC québécois un chef de file mondial par la qualité de sa main-d’oeuvre représente la vision de TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre en TIC. Depuis 1998, TECHNOCompétences est la référence en information sur le marché du travail, participe au développement des compétences de la main-d’oeuvre, valorise les métiers en TIC et contribue au renforcement et à l’amélioration des pratiques en gestion des ressources humaines du secteur.

À propos de l'Association québécoise des technologies 

L’Association québécoise des technologies (AQT) contribue, à l’échelle du Québec, au rayonnement des entreprises de l’industrie des technologies de l’information et des communications (TIC), en tant que représentante sectorielle. Elle appuie plus de 1500 dirigeants d’entreprises dans le développement de leurs compétences et dans la croissance de leur organisation et favorise l’évolution des pratiques commerciales en représentant l’ensemble de l’industrie auprès d’instances et organismes décisionnels. Organisme à but non lucratif et autofinancé, l’AQT constitue aujourd’hui le plus grand réseau d’affaires des TIC au Québec avec 500 entreprises membres. Pour en savoir plus: www.aqt.ca.

À propos de Réseau Action TI

Le Réseau ACTION TI regroupe et mobilise les acteurs du secteur des technologies de l'information au Québec. Il crée des occasions de rassemblement et aide à l'amélioration des connaissances et des compétences. Il souligne la qualité des réalisations et contribue à valoriser les TI au Québec.

Découvrez les formations