diagnostic-sectoriel-ti-mise-a-jour

Complément au Diagnostic sectoriel 2018: mise à jour de la situation des professions en TIC (1/6)

Les postes de gestion

Retour à l’index

*** En quelques mots ***

–> Les gestionnaires sont en hausse, les directeurs-trices de télécommunications stagnent.
–> Les hausses de salaire des gestionnaires sont très marquées.

Aller directement aux tendances.

Définition

Selon la classification nationale des professions (CNP), voici comment les postes de gestion sont définis :

« Cette catégorie de genre de compétences englobe les membres des corps législatifs, les cadres supérieurs et les cadres intermédiaires. Le premier chiffre du code de toutes les professions en gestion est 0. Ces professions sont considérées comme se situant au sommet de la hiérarchie organisationnelle des lieux de travail ou entreprises. La prise de décisions ayant des répercussions sur l’organisation globalement, ou sur des services de l’organisation, est assumée par la gestion. Ainsi, la gestion se caractérise par des niveaux élevés de responsabilité, de reddition de comptes et d’expertise spécialisée. L’expertise est acquise grâce à des études formelles ou à une vaste expérience de travail. » (source)

Dans le cas des TIC, les postes en gestion font partie du sous-groupe « 01-05 – Cadres intermédiaires spécialisés/cadres intermédiaires spécialisées ».

« Ce grand groupe comprend les cadres intermédiaires spécialisés. Il contient les directeurs des services administratifs et les directeurs des services financiers et des services aux entreprises; de communications (sauf la radiodiffusion); de génie, d’architecture, de sciences et des systèmes informatiques; des soins de santé; de la fonction publique; de l’enseignement et des services sociaux et communautaires; des services de la protection du public; des arts, de la culture, des sports et les loisirs. » (source)


Professions

Les postes de gestion en TIC sont les suivants :

0131 Directeurs/directrices d’entreprises de télécommunications

Définition

« Les directeurs d’entreprises de télécommunications planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les opérations d’un établissement, d’un service ou d’une installation de télécommunications. Ils travaillent pour des services de télécommunication par câble, sans fil et par satellite et pour d’autres compagnies de télécommunications. » (source)

Métiers

Plusieurs métiers sont catégorisés sous un même CNP. Voici quelques exemples :

Quelques exemples

directeur régional/directrice régionale – système de télécommunications

directeur/directrice de l’exploitation de réseau – télécommunication

directeur/directrice des télécommunications

Nuage de mots sur l’ensemble des exemples



 

wordcloud_directeur_telecomm

 

Fonctions

diriger les opérations d’un établissement;

établir les politiques régissant l’exploitation et la maintenance des services;

analyser et évaluer l’installation et les services d’opération et d’entretien;

veiller à ce que soient respectés les règlements;

recruter le personnel et voir à sa formation.


0213 Gestionnaires des systèmes informatiques

Définition

« Les gestionnaires de systèmes informatiques planifient, organisent, dirigent, contrôlent et évaluent les activités d’organisations qui analysent, conçoivent, mettent au point, mettent en exploitation, font fonctionner et administrent des logiciels informatiques et de télécommunications, des réseaux et des systèmes informatiques. » (source)

Métiers

Quelques exemples

directeur/directrice de l’analyse des systèmes

directeur/directrice du développement des systèmes

directeur/directrice en génie logiciel

Nuage de mots sur l’ensemble des exemples



wordcloud_gestionnaire_informatique



Fonctions

planifier, organiser, diriger, contrôler et évaluer les activités;

élaborer et mettre en oeuvre des politiques et des procédures;

rencontrer les clients pour discuter des caractéristiques des systèmes;

former et gérer des équipes de spécialistes en informatique;

contrôler le budget et les dépenses;

recruter et surveiller des analystes, des ingénieurs et des techniciens.

 

Tendances

Les directeurs d’entreprises de télécommunications et les gestionnaires des systèmes informatiques font partie du même groupe CNP, mais cela ne veut pas dire qu’ils réagissent nécessairement aux mêmes dynamiques. C’est ici que les données de l’EPA nous permettent de dresser les tendances tantôt semblables, tantôt distinctes des deux professions.

Évolution du nombre de professionnel-les au Québec selon la profession




emplois_CNP0




Les gestionnaires des systèmes informatiques ont connu une grande progression depuis 2008, après quelques années de décroissance. En effet, le nombre de personnes exerçant la profession a doublé de 2007 à 2017, passant de 7 000 à plus de 16 000. Les directeurs -trices d’entreprises de télécommunications, quant à eux, connaissent un déclin progressif de 2000 à 2009. Après des tergiversations entre 2009 et 2012, le nombre de professionnel-les  augmente modestement dans les années suivantes. Au bout du compte, il s’agit pour ce métier d’une stagnation.

Évolution du taux horaire de salaire moyen selon le CNP

salaires_CNP0

Le taux de salaire moyen des gestionnaires des systèmes informatiques a connu une augmentation très vigoureuse. De 2000-2004 à 2005-2009, on peut noter une augmentation du taux horaire moyen de 29$ à environ 38$ (+ 24%). Chez les directeurs-trices d’entreprises de télécommunications, pendant la même période de temps, le salaire horaire moyen est passé de 28$ à 34$. L’écart s’agrandit au fil des années, si bien que dans la période de 2015-2017, le salaire horaire moyen était de 39$ pour les directeurs-trices d’entreprises de télécommunications contre 47$ pour les gestionnaires des systèmes informatiques. Il s’agit d’un écart très important, étant donné que les deux salaires étaient similaires au début de la collecte de donnée.

Évolution du nombre de professionnel-les hommes et femmes selon le CNP



hommes-femmes_CNP0




Les tendances observées chez les directeurs-trices d’entreprises de télécommunications et celles observées auprès des gestionnaires de systèmes informatiques semblent réagir à des dynamiques opposées. La profession de directeur-trice d’entreprise de télécommunications comprenait, pour le secteur des TIC, un nombre considérable de femmes avec 1 500 contre 2 000 hommes, mais les récentes années semblent traduire un déclin de la présence des femmes et une recrudescence de la dominante masculine. En 2017, on note plus de 2 000 professions occupées par un homme pour moins de 1 000 professions occupées par une femme, soit une proportion de 2 hommes pour une femme. Du côté des gestionnaires des systèmes informatiques, la trajectoire chez les hommes et les femmes est relativement similaire. Cependant, on peut noter tout de même une faible baisse des professions des hommes entre 2000 et 2006, contrairement à une augmentation un peu plus stable des professions des femmes.

Page suivante

Partager cet article