Technocompétences_Blogue_Top 10 des emplois les plus en demande en TIC et soutien_Travailler en TIC

Top 10 des postes les plus en demande en TIC et mesures de soutien

Le marché du travail au Québec entre dans une phase importante. Suspendue plusieurs mois, la relance de l’économie doit passer par la requalification de la main-d’œuvre et le rehaussement des compétences.

Le secteur des TIC, une demande grandissante

Depuis le début de la pandémie, la pression sur les TIC et la demande pour les services technologiques n’a cessé de croître, démontrant un besoin criant d’une main-d’œuvre qualifiée pour cette industrie.  

Dans cette nouvelle réalité, le télétravail est de mise. Accorder de l’importance aux infrastructures technologiques, au soutien technique à distance et à la numérisation des services est rapidement devenu la norme des entreprises au Québec.

Le marché du travail au Québec entre dans une phase importante. Suspendue depuis plusieurs mois, la relance économique doit passer par la requalification de la main-d’œuvre et le rehaussement des compétences. Ainsi, TECHNOCompétences pour présente les postes les plus en demande en TIC. Ces initiatives ont pour but de maximiser le retour en emploi et le développement du bassin de talents disponibles dans les secteurs en forte demande. 

Un soutien financier de près de 1,9 million de dollars a été annoncé le 12 février dernier par le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité, M. Jean Boulet, pour soutenir le secteur des TIC et permettre un Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF). Ce projet, en adéquation avec le Perfectionnement de la main-d’œuvre québécoise : rehaussement des compétences pour un futur prospère et inclusif au Québec sera déployé dans les cégeps montréalais et comportera 27 formations intensives comprenant chacune entre 165 et 360 heures d’enseignement. Les participants recevront également une allocation financière à la hauteur de 500$ par semaine. À condition qu’ils suivent un des programmes offerts par cette initiative gouvernementale. À terme, le PARAF devrait profiter à près de 20 000 Québécois et Québécoises. 

Des postes en demande et des emplois à considérer pour la requalification ou le rehaussement des compétences en TIC

Fait intéressant, le marché des technologies de l’information et de la communication regroupe plus de 262 000 professionnels en TIC. De ce nombre, 132 300 (50,4%) travaillant dans l’industrie des TIC en date de novembre 2020 (EPA). À l’inverse, nous pouvons constater que 129 500 (49,6%) professionnels travaillent en dehors du secteur ou de manière autonome.  

Technocompétences_Blogue_Top 10 des emplois les plus en demande en TIC et soutien_Nombre de travailleurs en TI au Québec

De plus, l’emploi a crû de 19% dans l’économie en général de 2006 à novembre 2020; comparativement à 80% pour les emplois en TIC. Ce qui démontre l’engouement et la demande en croissance fulgurante depuis les dernières années. En 4 ans, c’est plus de 38 000 affichages d’emplois dans le secteur des TIC. 

Top 10 des postes les plus en demande en technologie de l’information et de la communication (TIC)

TECHNOCompétences vous offre un top 10 des appellations de postes les plus en demande en TIC depuis les deux dernières années (les données sont compilées de 2019 à 2021). 

Technocompétences_Blogue_Top 10 des emplois les plus en demande en TIC et soutien_Tableau des postes en TI et métiers

Il est à prendre note qu’un grand nombre d’entreprises ont des appellations différentes pour décrire le même type de postePar conséquent, cela peut dupliquer certaines appellations. Cette analyse comprend les postes les plus en demande (affichages d’emploi ayant compilé la plus grande demande) au cours des deux dernières années. 

Le métier de technicien informatique est en demande grandissante sur le marché depuis les dernières années. Avec 1 264 affichages d’emplois pour cette appellation de poste, ce métier est fortement à considérer pour une requalification ou bien une nouvelle orientation de carrière. Les perspectives d’emploi y sont très prometteuses.  

Un technicien informatique contribue à développer et optimiser la taille et l’efficacité du parc technologique. En cohérence avec les objectifs de l’organisation, il déploie de bonnes pratiques informatiques et l’installation de logiciels améliorant l’efficacité des employés. Il peut couvrir plusieurs des spécialités des technologies de l’information et de la communication telles que:

  • le soutien technique;
  • les réseaux;
  • les systèmes de gestion;
  • la sécurité informatique;
  • et bien plus!

Un métier étant tout aussi prometteur est le technicien de réseau informatique. En général, ce dernier consiste à gérer l’infrastructure TI des clients et recommander des changements ou ajouts. Il est amené à configurer et gérer des serveurs physiques et virtuels, « l’active directory » des clients et élaborer des scripts lorsque requis. Le technicien de réseau informatique fait également l’installation et la maintenance des infrastructures réseau.  

Bref, une bonne aptitude à schématiser l’information et maintenir les infrastructures est de mise. Avec 968 affichages, il s’agit de la deuxième appellation la plus populaire dans les affichages d’emploi.

Un analyste-programmeur, quant à lui, contribue à l’efficacité informatique des activités organisationnelles. Conformément aux besoins de l’organisation, il analyse, conçoit et fait évoluer les algorithmes de programmation des logiciels informatiques et applications web. Il est un joueur clé dans les organisations pour poser un diagnostic et proposer des améliorations. Ce profil a fait l’objet de 860 affichages d’emplois pour cette appellation de poste. 

Un développeur de logiciel aide à concevoir, développer, entretenir et effectuer le dépannage de logiciels. Il effectue l’analyse des besoins et la définition des spécifications en lien avec le développement logiciel. Il peut également être amené à fournir des rétroactions constructives aux autres développeurs avec les revues de code. Ce métier d’avenir a compilé 705 affichages d’emplois pour cette appellation de poste au cours des deux dernières années. 

Avec 656 affichages d’emplois pour cette appellation de poste, le métier de chargé de projet est fortement en demande dans les entreprises TI.  

Il contribue au pilotage des ressources matérielles, temporelles et humaines dans le cadre de projets TI afin d’atteindre les objectifs visés dans les conditions de temps et de budget définies. Le chargé de projet est amené à analyser la faisabilité et l’opportunité du projet. Il doit définir les plans d’action et les jalons, coordonner les équipes de projets, etc. Le chargé de projet peut couvrir une ou plusieurs des spécialités des technologies de l’information telles que:

  • le soutien technique;
  • les réseaux;
  • les systèmes de gestion;
  • la sécurité informatique;
  • et bien plus! 

Le développeur web a pour mission d’intégrer les maquettes dans les pages web. Il adapte, intègre et codifie les modules des programmes. Effectue des essais, conçois et documente les programmes pour assurer l’interface avec les systèmes existants et leur utilisation efficace. Bref, un métier de rêve pour les mordus d’intégration! Cet affichage d’emploi revient plus de 570 fois pour cette appellation de poste. 

On entend souvent parler d’administrateur système. C’est un terme qui revient souvent en entreprise et le besoin pour ce type de métier s’élève à plus de 522 affichages d’emplois. Néanmoins, quelles sont ses fonctions?  

Un administrateur système contribue à l’efficacité informatique des activités organisationnelles en concevant, configurant, administrant, maintenant et faisant évoluer les réseaux informatiques ou les systèmes de gestion, conformément aux besoins de l’organisation. Il assure un soutien technique aux utilisateurs des réseaux et systèmes. 

Les métiers de chef de projet TI et de chargé de projet/ chargé de projet web ont sensiblement les mêmes fonctions.  

Ils ont pour mission de coordonner les équipes de développement dans les entreprises ayant à son emploi des professionnels en TI. Ils permettent d’assurer la bonne gestion des différents projets et ses livrables, de maintenir de bonnes relations avec le client interne et d’assurer une gestion efficiente des effectifs de l’équipe. Le chargé de projet TI doit également contribuer au processus de dotation et à la gestion de l’amélioration continue tout en planifiant l’organisation du travail (horaire, tâches, communications). Pour cette appellation de poste spécifiquement, le nombre d’affichages d’emplois s’élève à 464. 

Un développeur Java se spécialise dans le langage de programmation Java. Il a une fonction similaire au développeur et au programmeur informatique. Un développeur Java analyse, conçoit et crée du code pour développer de nouveaux programmes ou bien pour les améliorer. Ce dernier est également impliqué dans la conception de systèmes complexes dynamiques et interconnectés. Il doit tester et exécuter les codes créés et proposer des pistes de solutions pour bonifier les programmes. Ce poste a compilé 422 affichages d’emplois pour cette appellation de poste au cours des deux dernières années. 

Un développeur full stack est un professionnel de l’informatique capable de réaliser des tâches à n’importe quel niveau d’une application informatique. De façon plus précise, il est capable de configurer l’infrastructure matérielle, travailler avec des bases de données, concevoir le back-end ainsi que le front-end, gérer et planifier un projet avec des méthodes de développement. Nous notons au moins 412 affichages d’emploi pour l’appellation de poste de développeurs Full-Stack. 

En conclusion, de nombreuses entreprises affichent présentement des emplois pour ses appellations de poste dans le secteur des TIC. Avec la numérisation des entreprises, l’automatisation des tâches, la gestion de parc informatique et la maintenance, les métiers en TIC resteront en croissance encore pour de nombreuses années. Ainsi, les opportunités de carrière dans ces métiers sont multiples et de nombreuses initiatives sont offertes pour développer le bassin des talents.

Références aux programmes de soutien pour le secteur des TIC

Pour consulter l’offre complète de perfectionnements, visitez Montez de Niveau.

Pour consulter le communiqué complet sur les investissements dans les secteurs les plus de demande, visitez : Québec.ca.

Pour consulter le communiqué du Regroupement des cégeps de Montréal et prendre connaissance des programmes offerts, visitez : RCM.Québec. 

Partager cet article

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Restez à l'affût des nouvelles en TIC. Inscrivez-vous à notre infolettre!